10 choses que vous ne savez pas sur les poils pubiens

web-biblond-magazine-coiffure-pro-un-salon-anglais-ose-olly-fotolia-com_

Contrairement aux croyances populaires, qui accusent les poils pubiens à tort d’être malpropres et responsables de l’accumulation des bactéries, les poils pubiens jouent un grand rôle pour protéger cette zone du corps si sensible. Zoom sur dix choses que vous ignoriez sur ces poils jusqu’alors…

1/ Ils préviennent les irritations

S’épiler ou se raser le pubis crée une irritation et une inflammation des follicules qui causent de multiples blessures microscopiques. Invisibles à l’oeil nu, ces blessures grattent et démangent. Une solution ? Conserver ses poils pubiens.

2/ Ils sont un symbole de féminité dans certains pays

La perception et le rapport aux poils pubiens ne sont pas les mêmes selon les pays et les cultures. Dans les pays occidentaux, la pression sociale et médiatique pousse les femmes à s’épiler ou se raser le pubis pour être dans la norme. À l’inverse, en Inde et dans certains pays d’Afrique, les poils pubiens ont un aspect érotique et sont considérés comme un attribut de séduction.

3/ Ils conservent les phéromones

Les poils pubiens retiennent les sécrétions génitales qui elles-mêmes contiennent des phéromones. Rappelons que les phéromones sont des substances inodores qui attisent le désir sexuel…

loading...

4/ Ils se renouvellent régulièrement

Après l’étape de croissance, les poils pubiens cessent de pousser à une certaine longueur (généralement entre 4 et 9 centimètres). Ils tombent ensuite, laissant place à une autre phase de croissance et une autre pousse de poils.

5/ Ils n’ont pas (forcément) la même couleur que les cheveux

Les poils pubiens sont automatiquement de la même couleur que les cheveux ? Intox ! Les cheveux et les poils pubiens peuvent avoir une couleur, ou encore une épaisseur, différente.

6/ Ils tempèrent le corps

La climatisation interne du corps est en partie contrôlée par les poils. Les poils (pubiens, aussi) peuvent garder la chaleur en cas de basses températures et éliminer la sueur en cas de hautes températures.

7/ Ils n’ont pas la cote auprès de la gent masculine

60% des hommes préféreraient les femmes sans poils pubiens selon un sondage réalisé en 2015. Et ce n’est pas tout : 19% d’entre eux déclareraient s’être fait enlever les poils de leur pubis.

8/ Ils empêchent la saleté et les poussières de pénétrer dans le vagin

Les poils pubiens constituent une barrière contre la saleté et les poussières pouvant pénétrer dans le vagin. Et ce ne sont pas les seuls poils du corps à le faire ! Les poils de nez et les cils au niveau des yeux jouent eux aussi ce rôle protecteur.

9/ Ils limitent les frottements et chocs

Certaines femmes préfèrent s’épiler les poils pubiens parce qu’elles ressentent plus de stimulation et de pression quand leur pubis est lisse. Toutefois, les poils pubiens protègent la vulve contre les frottements et les chocs… en ne diminuant en aucun cas la stimulation ressentie !

10/ Ils diminuent les risques de propagation des MST

Les études scientifiques le prouvent : s’épiler le pubis augmente les risques de propagation des maladies sexuellement transmissibles. Les poils pubiens protègent la vulve des diverses infections de manière générale.

©fourchette-et-bikini.fr

loading...